Un partenaire du Fonds au profit des victimes en Ouganda reçoit le prix 2017 de défense des droits de l’homme de l’UE

Un partenaire du Fonds au profit des victimes en Ouganda reçoit le prix 2017 de défense des droits de l’homme de l’UE

Le 25 mai 2107, S.E. M. Henk Jan Bakker, ambassadeur des Pays‑Bas en Ouganda, a annoncé, au nom de la délégation de l’Union européenne, des États membres de l’UE et de la Norvège représentés en Ouganda, que Mme Pamela Angwech, fondatrice et Directrice exécutive de Gulu Women’s Economic Development & Globalization (GWED-G), avait remporté le prix 2017 de défense des droits de l’homme décerné par l’UE.

Mme Angwech est la fondatrice et Directrice exécutive de GWED‑G, l’organisation locale de défense des droits de l’homme la plus importante de la région, dont les actions sont axées sur les femmes et les jeunes. Depuis sa création en 2004, GWED‑G cherche à renforcer les capacités des communautés dans le nord de l’Ouganda, afin qu’elles deviennent des agents autonomes du changement vers la paix et le développement, et ce, grâce à des formations et à une éducation qui leur permettent de prendre des décisions efficaces en ce qui concerne leurs droits, leur santé et leur développement. GWED‑G propose des programmes en matière de santé, droits de l’homme, consolidation de la paix, émancipation économique et activités génératrices de revenus, soutien et accompagnement psychosocial, recherche et sensibilisation.

M. Pieter de Baan, Directeur exécutif du Fonds au profit des victimes, a déclaré : « Nous nous réjouissons de cette nouvelle et nous félicitons Pamela et GWED‑G pour ce prix. Pamela obtient ainsi une reconnaissance bien méritée pour ses efforts inlassables en faveur des droits et sa direction efficace visant à soutenir les victimes survivantes et à veiller à ce que les femmes et les filles bénéficient des mêmes droits que les hommes ». Il a ajouté : « le Fonds au profit des victimes est honoré et fier de coopérer depuis des années avec GWED‑G, qui est l’un de nos partenaires d’exécution en Ouganda ».

Depuis 2008, le Fonds a coopéré indirectement avec GWED‑G, par l’intermédiaire d’une autre organisation et en 2015, il a bâti un nouveau partenariat avec GWED‑G dans le nord de l’Ouganda pour mettre en œuvre un projet dans le cadre de son mandat d’assistance. À ce titre, GWED‑G oriente les victimes vers des soins médicaux (réhabilitation physique), et offre un soutien psychologique pour atténuer les traumatismes des victimes ayant survécu à la guerre et leur redonner espoir, et pour sensibiliser les membres de la communauté à la prévention des violences sexuelles et sexistes et aux réponses qui peuvent y être apportées. Ce prix prestigieux est accordé à Mme Angwech pour :

Cliquer ici pour lire la suite.